© 2019 par Blisstenings. 

Series #07 • Floating Paysages 

This mix of found sounds, urban ou naturalistic recordings, floating between illustrative music, melodies, excerpts, crafts, voices, is a tribute to Michel Banabila's ambient music, to the KLF masterpiece: Chill Out, to David Shea's samples, underrated musicans like Kaoru Inoue ;

all works related to the aesthetic called by the Japanese Ukiyo-e : "images of the floating world". 

Un mix de musiques flottant entre paysages sonores urbains, cinématiques, naturalistes, illustration musicale, échantillons et mélodies, extraits, bricolages, voix, en hommage à l'ambient de Michel Banabila, à l'album fondateur de KLF : Chill Out, aux samples , aux oeuvres du genre pictural appelé par les Japonais Ukiyo-e : des "images du monde flottant".

Tracklist :

00:00 - Ernest Hood : In the Bluff (Neighborhoods)

On en sait très peu sur ce musicien de jazz de Portland. Son unique disque, paru en 1975, est une merveille de field recordings intimiste, avec improvisations de synthé et cithare électronique, enregistrements des voisins, feux d'artifices, enfants, grillons... Quelque chose de nostalgique et précieux s'en dégage : la simplicité et la beauté d'une communauté de vie tranquille. 

03:52 - Solo Andata : Laugh Shattered (In The Lens)

Kane Ikin et Paul Fiocco reviennent à l'esprit acoustique de leur premier album (Fyris Swann) pour ce disque enchanteur et délicat, centré sur des airs de guitare, des extraits de dictaphones et de bidouillages de bandes plus anciens.

06:05 - Chris Coco : Portmerion Tide Flow / Jonny Nash remix (Portmerion Tide Flow EP)

Une reprise par Jonny Nash du premier titre de l'album How to Disappear Completely, qui magnifie l'autre facette de Chris Coco : non pas le DJ baléarique, mais le producteur amoureux d'ambient intériorisée, spacieuse, vaste comme la mer, sans clubbers ni dancefloor.

12:00 - Albrecht La'Brooy : Daybreak (Tidal River)

Issu du formidable Tidal River, Daybreak suspend le temps, en picking de guitares cascadant à différents niveaux dans un quasi silence ;

il dévoile le goût du duo de Melbourne pour les atmosphères éthérées, dont ils font l'écrin de leurs joyaux house. 

16:45 - Joan Bibiloni : Val, I Vuw Ya (For a Future Smile)

Jeu de guitare expert, harmonica, ambiance rêveuse, l'ADN du baléarique est là, que l'espagnol Joan Bibloni distille depuis plus de 30 ans, avec ce disque de 1988 ; soit bien avant l'engouement pour le genre, et son récent renouveau, avec des artistes et producteurs comme Mark Barrott, du label International Feel.

19:25 - Northener : Arribant al Final (End of The Holiday)

Mark Cummings (Northener) livre un troisième album influencé par ses voyages en Espagne, et ça s'entend, un drone tournant en boucle, une boîte à rythmes, et la guitare qui déroule sa mélodie répétitive. 

26:00 - Jason Van Wyk : Before (Attachment)

Le second album du sud-africain Jason Van Wyk (piano et traitements électroniques) bénéficie de l'accompagnement de violons et d'un violoncelle. Les cordes forment ici un pizzicato répétitif qui s'interrompt au beau milieu de ce court titre pour laisser la place à quelques notes de piano dans un demi silence. Les found sounds du morceau suivant sont mixées par dessus à 27:45. 

27:45 - Yves Tumor : Spirit in Prison (Serpent Music)

Sample d'enregistrements naturalistes, chant et cordes indiennes, Spirit in Prison n'est pas représentatif  de l'album fantasque de l'américano-turinois Rahel Ali ; noise, downtempo, ambient, pop, RnB : Yves Tumor surprend d'un titre à l'autre et étpnne par sa liberté créative et sans frontières entre les genres.

31:25 - CSL & Jamie Isaac : 344 (Night Bus)

Une miniature en forme de vagabondage nocturne autour de voix et d'un échantillon de guitare propice au décollage onirique.

Le producteur et chanteur Jamie Isaac est le DA musical de cette compilation méconnue sortie chez Melodica.  

32:53 - Haruomi Hosono, Shigeru Suzuki & Tatsuro Yamashita : Nostalgie des îles (Pacific)

Pacific fait intervenir entre autres Sakamoto et Y. Takahashi : la crème des expérimentateurs est réunie pour produire ce disque mêlé d'influences exotica et techno-pop. Nostalgie des Iles se présente en deux parties très distinctes : la première chaloupée autour de la guitare de Tatsuro Yamashita ; la seconde plus enlevée et jouée avec Sakamoto aux claviers.

42:05 - Ishiko Ashimoto : Poinciana Cover (Mood Music)

Pourquoi ne pas céder au plaisir d'une orchestration easy jazz et dégoulinante de cordes évocatrice des années 50. La pianiste de jazz, compositrice et chanteuse de formation donne à cette cover de Poinciana une tonalité rétro et capiteuse.

46:30 - Laraaji : Ocean Flow Zither / Mia Doi Todd remix (Sun Transformations)

L'album Bring On the Sun a fait l'objet d'une quinzaine de remix peu après sa sortie très remarquée. Le bourdonnant et planant Ocean Flow Zither a inspiré plusieurs artistes et c'est la version vocalisée de Mia Doi Todd qui l'emmène encore plus loin dans l'éther.

50:21 - Mary Lattimore : The Quiet at Night (At the Dam)

Travelogue à la harpe, pour unique compagne de voyage : Mary Lattimore a sillonné plusieurs états d'Amérique avec sa harpe calée dans sa Volvo, pour jouer dans les villes où elles s'arrêtait et improviser les quelques pièces de cet album attachant.

54:14 - Joseph Shabason : 1517 (Anne)

Emouvant album de Joseph Shabason dédié à sa mère en proie à la maladie de Parkinson. Quelques pincements de guitare de Thomas Gill, des glissements et bruissements ambient, la complainte mélancolique d'un saxophone, le tout délivre une exquise simplicité.